Infocima Juillet 2021

0 Comment
1183 Views

Bulletin Nº 7

Sourire du mois

-jose-luis

José Luis Romero

Bonjour, j’ai 18 ans. Plusieurs sont surpris par mon âge mais je vais bientôt me retirer de CIMA. Le foyer m’a aidé à améliorer mon comportement et à valoriser ce que j’ai. Grâce à CIMA, je sais ce que je veux faire de ma vie. Ce que j’ai le plus aimé à CIMA, c’est de pouvoir partager toutes mes activités avec mes collègues. J’ai aussi aimé faire partie de l’équipe de production de l’atelier de peinture sur toile, car j’aime beaucoup dessiner. Merci CIMA ! Remarque : José Luis, a été un excellent collaborateur dans diverses activités : soutien logistique en équipement audiovisuel, soutien à la collecte de dons. De plus, José Luis a toujours fait preuve d’une excellente attitude.


Ateliers et Activités Diverses

Pépinière

Dans l’atelier de la ferme, nous avons une pépinière où nous cultivons différentes plantes ornementales, arbres fruitiers, herbes aromatiques et médicinales. Des plants de légumes sont également préparés. Beaucoup d’enfants et d’adolescents sont désireux de faire pousser des plantes et de les transplanter dans les jardins entourant leur pavillon. Ainsi, petit à petit, la maison devient de plus en plus belle.


Témoignages

Jorge Luis Ruiz Veliz

Ex – CIMA

J’ai 40 ans. Actuellement, je travaille au foyer SINERGIA POR LA INFANCIA, qui réalise un travail social auprès des populations vulnérables. Je travaille comme éducateur social et professeur de sport. C’est mon quatrième emploi dans ce domaine et j’ai déjà 15 ans d’expérience.

CIMA signifie lumière, aide, espoir, foyer, enfance, changement et réinsertion sociale. Grâce à CIMA, je ne suis pas devenu une autre statistique de jeunes qui prennent de mauvaises décisions et finissent en prison. Je suis arrivé à CIMA à l’âge de 8 ans et l’adaptation a été difficile. J’ai eu une rechute et des moments de lutte avec moi-même jusqu’à ce que je comprenne ce que je voulais faire de ma vie.

Tout cela a pu être possible grâce aux personnes qui travaillaient à CIMA et à leur engagement à aider les autres. Je tiens également à remercier toutes les fondations et les groupes qui soutiennent CIMA par leurs contributions. N’arrêtez pas de le faire car vous sauvez de nombreuses vies.


Hernan Escalante

Collaborateur

Bonjour, en août de cette année j’aurai 17 ans comme collaborateur au foyer CIMA. J’ai d’abord travaillé comme professeur d’informatique. Maintenant, je suis responsable des systèmes et je suis membre de l’équipe de recherche de fonds. Avec quelle rapidité le temps a passé en compagnie des enfants et des adolescents consacrant une grande partie de ma vie à la cause de CIMA.

Lorsque j’ai débuté à CIMA en août 2004, je pensais mettre fin à ma relation de travail en décembre de la même année. Le jour venu, ma vie avait été transformée. Je suis passé d’être matérialiste à être plus humain. J’ai appris à voir la douleur et les besoins des autres et aussi que tout dans la vie ne tourne pas autour de nous et de notre famille ; il y a d’autres personnes avec des problèmes égaux ou plus grands. Comme les enfants de la « rue » appelés de manière péjorative piranhas ou voleurs. Ces enfants ne sont pas responsables de la situation dans laquelle ils vivent. Certains d’entre eux ont été abandonnés par leurs parents, d’autres sont orphelins ou viennent de foyers dysfonctionnels. Chaque enfant ou adolescent a un problème différent des autres. Chacun d’eux est unique et a beaucoup de valeur. Souvent, la société ne s’en rend pas compte, elle traite mal ces enfants et les discrimine.

Le contact avec ces enfants m’a appris à être un meilleur parent pour mes propres enfants. J’ai aussi appris à aimer les enfants de CIMA comme s’ils étaient mes enfants. Ce n’était pas facile mais ce n’était pas difficile non plus, car je crois que la recette est de suivre les paroles de Jésus lorsqu’il a dit « Aime ton prochain comme toi-même ». Eh bien, c’est avec amour, patience, foi et engagement que les meilleurs résultats sont obtenus.

Merci à mon épouse et à mes 4 enfants pour m'avoir accompagné dans cette noble tâche.
Mon épouse et à mes 4 enfants

C’est très gratifiant chaque fois qu’un jeune Ex-CIMA revient nous visiter, car on peut voir le résultat de notre travail. C’est aussi très émouvant quand on reçoit un câlin et un « merci professeur » Aujourd’hui, je rends grâce pour l’opportunité que j’ai eue de connaître CIMA, et ainsi m’ouvrir les yeux sur la situation difficile que vivent de nombreuses personnes dans mon pays. Merci au Père Jean-Louis et à mes compagnons de travail. Mille mercis à ces enfants et adolescents auprès desquels j’ai appris à apprécier la vie.

Merci à mon épouse et à mes 4 enfants pour m’avoir accompagné dans cette noble tâche.


Remerciements

Fondation Père-Ménard

Dès la création de CIMA, la Fondation Père-Ménard était présente, offrant un solide soutien financier et invitant d’autres fondations à soutenir notre foyer. Actuellement, la fondation nous aide dans divers projets. Nous sommes très reconnaissants envers la fondation, son président Denis Gauthier et sa directrice générale Miriam Castro. Miriam, nous a rendu visite à plusieurs reprises et son amitié nous est précieuse.

https://www.fondationperemenard.org/


Informations :

Anniversaires du mois :

Nous saluons les enfants, adolescents et collaborateurs qui ont fêté leur anniversaire ce mois-ci. Nous vous souhaitons une très bonne année.

Enfants et adolescents : 

  • Jordin Infante

COLLABORATEURS  :

  • Rosa Moscol
  • Moisés Santos
  • Félix Huillca

Bienvenue à la maison

Nous souhaitons à Boris un bon séjour à CIMA. Il est arrivé il y a deux semaines.

Reconnaissance au fondateur de CIMA

Le 27 juillet, M. Edwin Subileti, maire de la ville de Cieneguilla, a remis un diplôme de reconnaissance et une médaille à Jean-Louis Lebel, à l’occasion du bicentenaire de l’indépendance du Pérou. Son travail acharné dans la formation et la réinsertion des enfants et des jeunes dans leur famille et dans la société a été reconnu.

Reconnaissance et gratitude à l’éducateur Augusto Albinagorta

Reconnaissance et gratitude à l’éducateur Augusto Albinagorta Pour ses 18 années de service comme éducateur à CIMA, un hommage a été rendu à Augusto. Nous avons déjeuné avec la participation de tous les enfants et collaborateurs. Augusto a été un excellent tuteur. Il ne baissait jamais la garde et était toujours attentif aux besoins des enfants. Quand les ex-CIMA viennent nous visiter, ils s’informent toujours de lui. Ils sont tous très reconnaissants pour les conseils qu’Augusto leur a donnés.

Célébration de la journée des enseignants.

À l’occasion de la Journée des enseignants, leur apport à l’équipe de CIMA a été reconnu. Nous apprécions leur dévouement dans l’accompagnement scolaire de nos enfants et adolescents.

Accord d’aide de la société « La Ladrillera »

La Ladrillera est une entreprise péruvienne qui fabrique des produits raffinés tels que : confitures, légumes et fruits déshydratés, etc. Le samedi 3 juillet, nous avons signé un accord avec M. Alfonso García, président du conseil d’administration, et Mme Teresa Graña, directrice générale. Avec cet accord, une touche officielle a été apportée à l’aide importante que l’entreprise nous apporte depuis longtemps.

Fête nationale du Pérou les 28 et 29 juillet.

À CIMA, nous célébrons la fête nationale en organisant deux jours d’activités sportives et récréatives. On a formé quatre équipes et les compétitions étaient très serrées.



Jean-Louis et ses amis

INFOCIMA Octobre 2021

Bulletin Nº 10 Sourire du mois Kevin Samanez J'ai 14...

BNI

INFOCIMA SEPTEMBRE 2021

Bulletin Nº 9 Sourire du mois Luis David Jara Bonjour,...