décision de l’enfant
équipe d’évaluation

L’évacuation est faite

Dans 3 cas

  • L’enfant exprime sa volonté d’obtenir son diplôme. Si l’équipe de la CIMA donne son feu vert, cherchez à persuader l’enfant d’attendre à la fin de l’année scolaire de ne pas perturber sa scolarité. Dans le cas où l’année scolaire n’est pas très avancée, le transfert vers une autre école est traité. Si l’équipe du CIMA croit que l’enfant n’est pas prêt, commencez des discussions avec lui et sa famille. Cependant, la philosophie de CIMA est fondée sur le libre consentement de l’enfant, l’évacuation n’est jamais empêchée. Au contraire, des contacts sont pris avec la famille pour préparer l’évacuation et faciliter la réinsertion familiale et sociale.
  • L’équipe estime que les conditions de l’évacuation sont remplies (changement positif du comportement de l’enfant et bonnes conditions familiales). Si l’enfant se sent prêt à réintégrer sa famille, le diplômé est prêt.
  • Le jeune homme a 18 ans. Le hors-âge est une obligation légale.

Dans les mois qui précèdent le départ du jeune homme, il se prépare.

Exécution A

Suivi

  • Après l’évacuation, les travailleurs sociaux sont suivis par des visites familiales. Habituellement, une visite est faite et si nécessaire un peu plus. CIMA offre également parfois un soutien financier aux enfants qui sont à l’école lorsque la famille ne dispose pas de ressources financières suffisantes pour payer les coûts.
  • CIMA maintient des collaborations avec des organismes qui ont des programmes dans lesquels les jeunes peuvent se joindre après leur congé. Entre autres, vous pouvez nommer l’association RUNAYAY, fondée par un ancien BÉNÉVOLE de CIMA juste pour soutenir les jeunes diplômés de CIMA et deux autres ménages. L’association RUNAYAY soutient les jeunes pendant une période de 3 ans, les aidant à trouver un foyer, avec un programme d’études et un emploi. RUNAYAY propose également des ateliers sur l’artisanat récréatif, des ateliers productifs, des ateliers d’insertion professionnelle et de l’accompagnement psychosocial pour aider à construire un projet de vie. L’objectif n’est pas seulement l’emploi des jeunes (90 d’entre eux réalisent un travail formel et stable) mais aussi leur développement personnel (renforcer leur capacité à faire face aux problèmes de manière constructive). Ce programme est ouvert aux jeunes de plus de 16 ans, qui ont un séjour d’au moins 1 an au CIMA et qui ont hâte de participer au programme.
Collaboration
ex-peak party